La maison

 

Je suis actuellement obsédée avec le concept général de la Maison et tout ce qui entoure le sujet. J’essaie de me questionner si c’est au niveau professionnel ou personnel. Je m’explique. J’ai beaucoup d’amis qui sont dans le processus d’acheter ou de construire une maison. Soudainement, je leur offre mes services de designer, bien que je n’ai aucune idée de ce que cela implique et que je n’ai aucune expérience. J’ai seulement un sentiment d’urgence de vouloir être impliquée. J’ai une obsession sur le beau, le pratique, l’esthétique, le minimaliste, les couleurs, l’ambiance, etc. 

Quand je dis ne pas être certaine si c’est mon intérêt est au niveau professionnel ou personnel, il faut aussi expliquer que depuis quelques semaines, je suis « sans » maison, façon de parler. Nous vivons dans un appartement emprunté, pendant quelques mois. C’est tellement temporaire que je ne considère pas que c’est MA maison à part entière. Tous nos trucs sont en storage à New York, seulement une petite partie de notre vie nous a suivi au Québec. Je rêve au jour où j’aurai ma place à moi, où je pourrai commencer à bâtir une vie, autant au point de vue humain qu’au point de vue matériel. Est-ce que mon obsession pourrait être expliquée par ce « manque » de maison ? Ce besoin de m’établir ?

Ces 4 dernières semaines, comme je le mentionnais dans mon article sur notre voyage sur la côte ouest, nous avons dormi dans une tonne d’endroits différents. De quoi me porter à réfléchir. Certains de ces endroits ont eu un drôle d’effet sur ma tête et mon esprit. Certains endroits m’apaisent et me font sentir à la maison, même si je n’y suis pas. Je pense au condo de mon ami Gab, où je reste quand je suis de passage à Montréal. C’est beau, il y a de grandes fenêtres, on s’y sent tellement bien, c’est comme un pèlerinage. Ça me permet de prendre un break de cerveau et de me reposer.

À Portland, nous avons habité chez les parents d’une amie. Une maison dans un petit quartier perdu dans une montagne. Du vert à perte de vue. De la cuisine, deux grandes fenêtres rendent une vue magnifique sur la forêt. En s’approchant, on peut aussi y voir le petit ruisseau qui passe juste derrière la maison. La cuisine est le lieu central de rencontre. Une des plus grandes cuisines que j’ai vues dans une maison. Même en cuisinant à 6, on ne se marche pas sur les pieds. De beaux moments nous avons eu durant ces quelques jours, à boire un verre, à placoter dans cette magnifique cuisine.

Plusieurs fois ces derniers mois j’ai pensé m’enligner vers le design d’intérieur. Après avoir organisé mon mariage - qui d’ailleurs a fait l'objet d’un très mini-reportage en ligne récemment - je me suis dit que l’organisation et la décoration, c’était ce qui me faisait vibrer. J’ai donc pensé que le design intérieur était une meilleure alternative à la planification de mariage, en jouant avec les mêmes aptitudes et intérêts. 

J’ai donc évalué la faisabilité du projet. Je lis des blogs, des sites web, je parle à des gens. Étant comptable agréé, je comprends l’importance des études, de bien faire les choses, de mettre tous les efforts et le temps nécessaires pour mériter notre profession, sans tourner les coins ronds. Pour moi, la formation doit être reconnue. La voie longue est donc de retourner sur les bancs d’école, de faire des études en architecture ou un sujet connexe et de développer mes connaissances en design. Le shortcut  lui, serait de fake it until you make it , en débutant avec un blog, en écoutant des émissions de décor, en aidant des amis dans leurs projets de réons, de me bâtir petit à petit un portfolio de réalisation. À 30 ans, je vous laisse deviner la voie qui m’attire le plus en ce moment…

Je continue donc à y réfléchir… En attendant, je vous invite à visiter ma page Pinterest Inspirations Déco. J'ai mis tellement d’efforts et de temps (et beaucoup d'heures à procrastiner) à monter cette collection d’inspirations décor lors des 3-4 dernières années, je vous en fait donc profiter!

Et vous ? Vous avez un projet qui vous attire, mais qui vous semble être une grosse montagne ? N’hésitez pas à m’écrire! Sophielangis@gmail.com, j’aime beaucoup vous lire!