Le cap des 100 j'aime

 
 Les "Painted Ladies", rencontrées lors de ma marche ce matin. San Francisco, c'est si beau!

Les "Painted Ladies", rencontrées lors de ma marche ce matin. San Francisco, c'est si beau!

Ce weekend, ma page Facebook a passé le cap des 100 J’aime. Wow! J’en profite donc pour faire un petit bilan de notre aventure sur la côte ouest. J’ai l’immense chance de passer du temps loin de la neige et du froid et j’en suis énormément reconnaissante. Je peux comprendre les gens qui quittent l’hiver pour une semaine dans le Sud, c’est un petit baume pour l’âme durant cette période un peu déprimante qu’est l’hiver québécois.

J’ai aussi l’immense privilège de faire des petites séances de rattrapages avec mes amis de la côte ouest, que j’ai un peu négligés depuis notre déménagement à New York en 2014.

Cela génère donc de merveilleuses discussions sur les événements de la dernière année, sur nos carrières respectives, la famille, notre niveau de bonheur en général. Constat général, il n’y a rien de parfait, tout le monde à des petits bouts qui retroussent, comme dirait ma mère. Ça me fait sentir plus « normale », plus optimiste pour le futur.

J’en profite aussi pour jouer à la touriste. Spécifiquement, on est à la recherche de bonne bière, un intérêt qui s’est récemment manifesté dans ma palette de goût. Et durant la journée, je pars à la recherche de petits cafés hipster pour y déguster de bons cafés. 

Je ne peux pas me plaindre. Je suis heureuse d’avoir ce voyage sans fin, de ne pas avoir cette petite voix intérieure qui me dit « Non, je ne veux pas retourner au travail », car dans le fond, il n’y a pas de retour prévu. Je suis donc libre comme l’air et je me force à me concentrer sur le moment présent.

Lors des deux derrières semaines, nous avons donc visité Los Angeles, San Diego, San Francisco et à partir de demain, nous terminerons notre « tour » à Portland en Oregon pour la dernière semaine.

Alors voilà, la vie est belle.