La mise à jour de mars

 
 Le train - une bonne façon pour méditer

Le train - une bonne façon pour méditer

C’est toujours bon de faire des mises à jour, surtout quand on franchit des étapes importantes. Je vous parlais il y a quelques semaines du cheminement lorsqu’on passe à travers une période de changement. Je suis heureuse de vous annoncer qu’hier le 16 mars, je suis officiellement sortie de ma phase « Mort et renaissance », soit la première phase du cycle du changement. J’ai réalisé qu’après presque trois mois de pause, j'ai naturellement fait la transition vers la prochaine étape. Mon moral va bien — beaucoup mieux — et je n’ai plus d’idées noires. Mon énergie d’antan est revenue et mon cerveau est en mode projet. Je suis enfin arrivée pleinement à l’étape « Rêve et Complot ».  Rendue à cette étape, j’ai maintenant envie de tout faire, je dis oui à tous les projets qui me sont présentés, je veux parler au plus de gens possible, je veux tout faire quoi! Mon agenda s’est donc bien rempli, à un point même que je suis un peu étourdie.

J’ai eu cette réflexion dans le train hier, alors que je revenais d’un court séjour à Montréal où j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs personnes qui ont eu un impact important sur mon état d’esprit ces derniers jours. Soudainement, je réalise que ça fait un long bout que je n’ai pas pleuré, que je me sens bien. J’ai l’impression de pouvoir prendre une grande respiration, j’ai le cœur léger et je vois enfin clair. Cet état me confirme que ma décision de prendre une pause était une bonne décision. Une de mes quote préférée dit « Plutôt que de penser à vos prochaines vacances, peut-être devriez vous créez une vie où vous n'avez pas à vous échapper ». Cela prend maintenant tout son sens. Le temps passe tellement vite ces temps-ci, je ne vois pas les heures passées. J’ai trouvé un moyen de faire un peu de revenus pour enlever tout le stress de devoir vivre et exister, tout en me donnant une multitude de moments où je peux travailler sur les prochaines étapes, exercer ma créativité, ou simplement prendre du temps pour moi si j’en ai envie. Puisque c’est tout nouveau, je trouve un peu difficile de m’organiser dans mes pensées et mes dix mille projets, mais pour l’instant, ça fonctionne et ça me fait un plus grand bien.

Parlons-en de ces dix mille projets. En disant oui à tout, je me retrouve donc à être en même temps consultante, coach, professeur, correctrice, fiscaliste, bénévole, blogueuse, future entrepreneur, agent de voyage… J’ai de petits mandats en contrôle interne, ce qui me permet de m’héberger et de manger, je coache 15 candidats à la profession CPA, ce qui inclus de la correction et être professeur certains weekends. Je fais des déclarations d’impôt. Je suis aussi bénévole depuis peu pour la fête de la diversité qui aura lieu dans ma ville cet été. J’ai aussi deux idées d’entreprises que j’explorerai dans les prochaines semaines. J’écris ce blogue et à temps perdu et j’organise un voyage d’un mois en Grèce au mois de juin. À travers tout cela, j’essaie de rencontrer de nouvelles personnes le plus souvent possibles, soit des lecteurs du blogue ou des amis de longue date que je n’ai pas vus depuis longtemps. Chaque journée apporte son lot de nouveauté et de challenge. C’est merveilleux. Petit à petit, je me fais une vie sur mesure, qui me plait beaucoup.

J’ai la ferme conviction que le positif amène plus de positif. Mon attitude ayant complètement changée, une foule d’opportunités viennent naturellement à moi, sans même chercher. C’est ça un peu laisser la « magie » faire sa job. Il n’y a cependant pas eu de recette magique, autre que de prendre une pause et de m’accorder assez de temps pour guérir, pour ensuite mieux repartir. Le temps de guérison est propre à chacun, mais inutile de vous dire à quel point je vois une différence entre la Sophie en 2015 et la Sophie en 2016. J’ai enfin repris un peu de contrôle sur ma vie. La partie vient tout juste de commencer, je suis nettement loin de l’objectif final, mais j’avance à la vitesse grand V.